CLIQUEZ POUR LANCER LA RECHERCHE

Ecole des Mamans, supportée par Texaf

 

Depuis quelques années, Texaf apporte un soutien logistique et financier aux activités développées par Béatrice et Pierre-Albert Nguelielé à Lodja et dans la région du Sankuru.

Cette région, exactement au centre du pays, est une des plus isolées du Congo : pas d’électricité, pas d’eau courante, une dizaine de véhicules, un seul mat de GSM pour une ville de 600.000 habitants et sa région de 100.000 km2.  
Béatrice a créé des écoles gardienne, primaire et pour les mamans dans des bâtiments appartenant au groupe.  Pierre-Albert développe des champs-témoins de cultures vivrières dans plusieurs villages. En tant que pasteur et président de la société civile, il a aussi l’autorité pour régler des conflits et prévenir de nombreux abus de pouvoir.

En 2017, les principaux développements ont concerné :

 

·  Ecole maternelle et primaire « Petit d’Homme »

Cette école accueille aujourd’hui 160 bambins et fournit tout le cursus. Elle est en voie de devenir autonome financièrement et auto-gérée.

 

·  Lycée moderne « Pierre et Béa »

Ce lycée, qui compte les 6 années du programme secondaire, enregistre une centaine d’élèves, dont les premiers ont présenté les examens d’Etat.

Un nouveau bâtiment en dur a été inauguré. Il comprend en particulier une salle informatique avec 50 machines, une première pour la région : cette salle est accessible l’après-midi aux autres écoles de la ville et aux étudiants de l’Institut Supérieur de Commerce de Lodja, une autre initiative de Pasteur Pierre-Albert.  

De nombreux projets sont prévus pour 2018 : le renouvellement de la bibliothèque, la construction d’une cantine, la plantation par les élèves d’un verger d’arbres fruitiers … Un d’entre eux vient de se concrétiser : l’électrification grâce à des panneaux solaires offerts et installés par les ingénieurs de l’asbl belge « Energy Assistance ».

 

·  Ecole des Mamans

Deux cents mamans ont déjà suivi des formations à l’alphabétisation, à la comptabilité ménagère ou à la broderie, formations dispensées par quatre bénévoles et deux stagiaires. Trente d’entr’elles sont graduées et les premières ont trouvé un emploi dans la fonction publique.

 

·  Agriculture

Depuis plus de six ans, la principale activité agricole est la culture et la distribution d’une partie des semences de riz de la variété améliorée « nerika » à Lodja et dans les environs. Cette activité devient une référence et vend maintenant des semences aux programmes de la FAO.

Une autre activité est le Centre de Développement de Londa qui encadre les paysans et les petites associations et a créé douze étangs piscicoles. Son prochain projet est la plantation d’arbres pour élever des chenilles qui sont un complément alimentaire très apprécié qui pourra diminuer le braconnage et l’importation de biscuits protéinés.