CLIQUEZ POUR LANCER LA RECHERCHE

L’année 2012 aura été particulièrement difficile pour les habitants du Kivu et malgré l’insécurité de la région, l’ASBL COMEQUI a donc plus que jamais poursuivi son objectif de donner des moyens aux populations rurales de mener par elles-mêmes des projets de développement durable qui leur permettent d’accroître leurs revenus.

L’ASBL COMEQUI a poursuivi les actions entamées l’année dernière et a contribué à renforcer l’organisation d’AMKA, la coopérative regroupant les petits caféiculteurs de la zone de Minova, à la frontière du Nord et du Sud Kivu.

L’ASBL a renouvelé ses pépinières et a distribué quelques 500.000 plants de café afin de poursuivre le rajeunissement des plantations et d’ainsi accroitre la production et le revenu des planteurs.

Un accent particulier a également été mis sur le renforcement des capacités des paysans: séances de sensibilisation, ateliers de formation, techniques et tenues des champs de café afin de mettre à disposition des caféiculteurs les input nécessaires pouvant leur permettre d’améliorer la production. L’ingénieur agronome de COMEQUI, Pépin Shabani, a assuré avec une grande efficacité ces formations.

Dans le cadre de son appui au milieu rural, COMEQUI a poursuivi son action de soutien à deux écoles primaires de la région, tout en laissant au Comité des parents de celles-ci le choix de cette aide. L’école Biglimani de Bulenga a souhaité continuer le projet de jardin potager scolaire: avec l’encadrement de l’ingénieur agronome, le projet permet à l’école de bénéficier de revenus numéraires pour le payement du minerval des plus défavorisés. L’école de Kitalaga à Minova a opté pour la création d’une cantine-magasin qui permet également de dégager des bénéfices qui sont affectés aux priorités décidées démocratiquement par le Comité des parents.

La construction de la maison d’accueil ZIWA HOUSE à Minova s’est achevée fin 2012 et va pouvoir accueillir les bureaux de la coopérative AMKA et de COMEQUI. L’objectif est surtout d’encourager des ONG et autres associations à s’investir dans la région en mettant à leur disposition une infrastructure d’accueil répondant aux normes de confort minimum. En mai 2013, nous accueillerons ainsi pendant deux semaines des volontaires d’Enseignants Sans Frontières qui donneront une formation aux instituteurs des deux écoles soutenues par COMEQUI, projet étalé sur 3 années consécutives.
De nombreuses actions de sensibilisation ont été organisées en Belgique auprès de Service Clubs et dans des écoles et répondent à la nécessité d’aider la population rurale du Kivu. La traditionnelle et annuelle « soirée-évènement » de COMEQUI organisée par ses bénévoles s’est déroulée le 23 novembre 2013 à l’Aula Magna à Louvain-la-Neuve où plus de 700 personnes ont participé au superbe récital « hommage à Brel » de Filip Jordens. Cette soirée a permis, grâce à la générosité des sympathisants et des sponsors, de dégager d’importants bénéfices qui seront injectés à 100% dans les différents projets en République Démocratique du Congo car les frais de fonctionnement de l’ASBL sont entièrement supportés par ses membres.

En 2013, COMEQUI va poursuivre les projets en cours, pépinières, encadrement de la coopérative AMKA et des caféiculteurs, jardin potager scolaire de l’école primaire de Bulenga et formation des instituteurs en partenariat avec Enseignants Sans Frontières, création d'un service de cantine alimentaire, repas de midi élaboré grâce à la production des jardins potagers, aide ponctuelle à l'hôpital de Minova (amélioration de l'infrastructure hospitalière et formation continuée des médecins de diverses spécialisations), mise à disposition de la maison d’accueil aux ONG actives dans la région. La construction de la station de lavage du café à Lutumba doit commencer dans le courant du mois de mai 2013 et être opérationnelle pour la campagne caféière de la fin de l’année.

COMEQUI va également lancer un projet pilote de professionnalisation des cultures vivrières pour passer d’une agriculture de subsistance à une agriculture commerciale. L’objectif est de regrouper les multiples très petites parcelles en un champ communautaire qui sera exploité en commun par tous ces petits propriétaires. Cette réorganisation permettra d'intensifier et de mécaniser l'agriculture dans le but de produire davantage. La production sera utilisée d'une part pour les besoins propres de chaque famille et le solde sera vendu sur les marchés et aux ONG.

 

www.comequi.org